.Depuis ses premières expositions publiques en 1357, le Suaire de Turin exerce une intense fascination sur ceux qui le contemplent : pourrait-il être, comme d'aucuns l'affirment, le portrait de Jésus-Christ miraculeusement imprimé sur un tissu?

Donne accès à la page d'accueil bilingue du site.

Donne accès aux informations de base sur le site, à l'historique du Suaire ainsi qu'à l'étude du tissu.

Donne accès aux images du Suaire, à leur étude macroscopique et, quand nécessaire, aux études complémentaires.

Donne les principales conclusions que l'on peut tirer de l'étude du Suaire : les éléments certains, les éléments douteux, les hypothèses.

Reconstitution de la Passion de Jésus à la lumière des Evangiles et des observations tirées de l'étude du Suaire.

.Donne accès au moteur de recherche interne qui vous permet de trouver un ou plusieurs mots dans le site

.

.Donne accès à la bibliographie et aux principaux liens en rapport avec le site

.

Donne accès à la page qui suit celle que vous lisez, comme si vous tourniez la page d'un livre.

Donne accès aux pages contenant les informations complémentaires sur le Suaire.

Ajouter ce site à vos favoris

Cliquez sur  FAQ pour accéder au Forum, sur  MAJ pour accéder aux nouvelles pages.

N'oubliez pas de consulter la rubrique MAJ en cliquant sur le livre à gauche

Donne accès à la Table des Matières du site, de laquelle vous pourrez accéder à chaque chapitre.

france.gif (1147 octets)

Donne accès à la version anglaise du site

Version Française

Version anglaise

Le Suaire de Turin

Conseils de lecture, de choix et de configuration du navigateur...........

Conseils de lecture.

                    Depuis ses premières expositions publiques en 1357, le Suaire de Turin exerce une intense fascination sur ceux qui le contemplent : pourrait-il être, comme d'aucuns l'affirment, le portrait de Jésus-Christ miraculeusement imprimé sur un tissu?

                    Il est possible, en examinant soigneusement les photographies du Suaire, de chercher des informations permettant de se faire une première opinion sur son authenticité.

                   Commençons donc cette étude qui va nous amener de découvertes en surprises et, pour paraphraser une phrase d'Arnaud Upinski, si on soumet le Linceul à l'épreuve de la science, on s'aperçoit vite que c'est en définitive la science que l'on soumet à l'épreuve du Linceul !

 

 

Cette image donne l'apparence presque naturelle de la partie du Suaire représentant la face antérieure du corps. Comme vous pouvez le noter, la silhouette humaine est à peine visible et ce qui attire l'oeil, ce sont les artéfacts résultant des avatars subis par le inceul au cours des siècles : traces de brûlures et de réparations, taches, plis, etc...   (14225 octets)
Détail du Suaire de Turin, tel qu'il apparaît.
X

La Face de l'homme du Suaire. Cette photographie est en réalité un négatif photographique en noir et blanc du Linceul. L'impression de vérité qui s'en dégage est proprement saisissante et a été une des causes qui ont incité tant de savants à se pencher sur le Linceul.  (13048 octets)

Serait-ce le visage de Jésus de Nazareth tel qu'ont pu le voir ses contemporains ?

 

négatif de la photographie du Suaire de Turin (détail)

Pour des raisons tenant à la faible capacité des lignes téléphoniques reliant nos ordinateurs, les pages de ce travail, riche en iconographie, mettent un certain temps à se charger. Il faut donc avoir un peu de patience ... Merci

                    Il est malheureusement impossible de réaliser un exposé de cette nature sans faire des omissions, des imprécisions ou, pire, des erreurs. Je prie par avance les lecteurs de bien vouloir m'en excuser et d'avoir la gentillesse de me les signaler pour que je puisse les corriger. Par ailleurs, beaucoup d'entre vous sont passionnés par l'archéologie, la numismatique, l'histoire, la médecine, etc. ... et ont certainement des informations, des dessins ou des photographies concernant le Suaire; s'ils désirent faire connaître ces documents, qu'ils aient l'obligeance de m'en faire part. Dans toute la mesure du possible, j'essaierai de les inclure dans les versions ultérieures. Pour me contacter, faites-moi parvenir votre courrier à l'adresse suivante :

giraud.francois@wanadoo.fr

(j'attire l'attention sur le fait qu'il n'y a pas de cédille sous le "c" de francois.)

d'avance, je vous en remercie.

Version 5.0 du 28/02/2002

haut.gif (1280 octets)

Donne accès à la page qui suit celle que vous lisez, comme si vous tourniez la page d'un livre.