La guerre des Juifs

 

Années 52-60
  • grands désordres à Jérusalem causés par des bandes de pillards et d'assassins nommés Sicaires. Félix, gouverneur de Judée châtie voleurs et faux prophètes.
60
  • Festus succède à Felix comme gouverneur de Judée
62
  • Albinius succède à Festus et gouverne tyranniquement. En 64, il est remplacé par Florus, qui fait encore pire.
66
  • Grande contestation entre les grecs et les juifs de Césarée ; les juifs sont contraints de quitter la ville et Florus leur donne tort et les traite outrageusement. Les juifs de Jérusalem protestent contre Florus ; celui-ci fait flageller puis crucifier plusieurs juifs qui avaient la qualité de chevaliers romains. Grand émoi à Jérusalem et menace ouverte de révolte si Florus n'est pas remplacé.
  • Prise de la forteresse de Massada par les Juifs séditieux.
  • Les habitants de Césarée coupent la gorge de 20 000 juifs ; représailles des juifs et les Syriens s'y mettent aussi.
  • Les habitants de Scythopolis tuent 13 000 juifs.
  • Autres massacres de juifs dans d'autres villes
  • Les habitants d'Alexandrie tuent 50 000 juifs
  • Cestius Gallus, gouverneur de Syrie, envoie une grande armée en Judée où elle fait de grands ravages, mais elle doit battre en retraite devant jérusalem.
  • Les habitants de Damas tuent 10 000 juifs.
  • Néron donne à Vespasien le commandement de ses armées de Syrie pour faire la guerre aux Juifs.
  • Les juifs, en attaquant la garnison romaine d'Absalon perdent 18 000 hommes.
67
  • Vespasien arrive en Syrie avec une armée de 60 000 hommes.
  • Vespasien prend, après bien des difficultés, la ville de Jotapat le 1 juillet et la fait ruiner et brûler : 40 000 morts, 1 200 prisonniers
  • Trajan, puis Titus donnent l'assaut à Jaffa et la prennent le 25 juin : 15 000 morts, 2 130 prisonniers
  • Cerealis, envoyé de Vespasien, tue plus de 11 000 samaritains sur la montagne de Garizim.
  • Les romains prennent la ville de Joppé en juin et la ruinent. Les habitants, qui s'étaient enfuis sur des bateaux, meurent dans une tempête : 4 200 morts
  • Titus se rend maître de Tarichée en août. Ceux des habitants qui s'étaient enfuis sur le lac de Gennezareth sont tués : 6 500 morts
  • Prise de Tibériade le 8 septembre : 1 200 morts, 6 000 prisonniers, 30 400 esclaves
  • Prise de Gamala le 23 octobre ; carnage : 5 000 morts
  • A Jérusalem, les zélateurs et les iduméens sèment un grand désordre et commenttent de grandes cruautés ; les iduméens se retirent.
  • La ville de Gadara se rend aux romains, mais ceux-ci tuent un grand nombre de juifs.
  • Vespasien, après avoir dévasté plusieurs endroits de la Judée et de l'Idumée, prend Jéricho sans résistance.
68
  • Simon, fils de Gioras,  ravage un partie de l'Idumée et se dirige vers Jérusalem.
  • Vespasien s'avance vers jérusalem tout en prenant diverses villes. Cerealis en fait autant.
69
  • Vespasien est déclaré empereur par son armée à la suite de la mort de néron.
70
  • Vespasienl donne l'ordre à son fils Titus de prendre et ruiner Jérusalem. Celui-ci assemble ses troupes à Césarée. A Jérusalem, trois factions rivales sèment le trouble : Simon, Jean de Giascala, Eleazar. Au cours des affrontements, de grandes quantités de blé seront brûlées, ce qui aggravera la famine plus tard. Devant la menace de Titus contre Jérusalem, les factieux s'unissent et donnent l'assaut à la X° légion qui n'est sauvée que de justesse par Titus.
  • Le jour de la pâque (14 Nisan) Titus assiège Jérusalem. Prise de la première enceinte, puis, début juin, de la seconde.
  • La famine s'installe dans Jérusalem. Titus fait édifier un mur tout autour de Jérusalem.
  • Fin juin, les romains se rendent maîtres de la forteresse Antonia et le détruisent.
  • le 6 août, le Temple est détruit par le feu. Puis prise, pillage et incendie de Jérusalem. Seules les tours d'Hippicos, Phazaël et Mariamne sont épargnées ainsi qu'un pan de mur où Titus voulait établir une citadelle ; tout le reste est ruiné jusque dans ses fondements.
  • Bassus assiège Macheron et tue 3 000 juifs.
  • Massada dans laquelle s'était réfugié Eléazar, est prise,en 73, mais tous ses occupants s'étaient donné la mort.

Retourne à la page précédente