.

Donne accès à la page d'accueil francophone du site.

Donne accès aux informations de base sur le site, à l'historique du Suaire ainsi qu'à l'étude du tissu.

Donne accès aux images du Suaire, à leur étude macroscopique et, quand nécessaire, aux études complémentaires.

Donne les principales conclusions que l'on peut tirer de l'étude du Suaire : les éléments certains, les éléments douteux, les hypothèses.

Reconstitution de la Passion de Jésus à la lumière des Evangiles et des observations tirées de l'étude du Suaire.

Affiche la page précédant celle que vous lisez, comme si vous feuilletiez un livre à l'envers.

.Donne accès à l'étude anthropométrique de l'Homme du Suaire et aux conclusions qu'on peut en tirer concernant la position sur la croix et dans le tombeau

Donne accès aux informations générales concernant les images du Suaire : son aspect de "négatif photographique", l'étude générale des traces jaunes qui forment la silhouette du corps, l'étude des traces rosées sur le corps correspondant aux blessures et aux écoulements de sang, les autres images visibles sur le linceul (traces des piécettes, traces d'écriture...)

Donne accès à l'étude détaillée des images visibles sur le Suaire, en insistant notamment sur leur aspect anatomo-pathologique et physio-pathologique.

Donne accès à la page qui suit celle que vous lisez, comme si vous tourniez la page d'un livre.

Donne accès aux pages contenant les informations complémentaires sur le Suaire. .

Cliquez sur  FAQ pour accéder au Forum, sur  MAJ pour accéder aux nouvelles pages.

.

Donne accès à la Table des Matières du site, de laquelle vous pourrez accéder à chaque chapitre.

.Donne accès au moteur de recherche interne qui vous permet de trouver un ou plusieurs mots dans le site

Eude morphologique

ÉTUDE  DES  MEMBRES   SUPÉRIEURS                    Donne accès au lexique où vous pourrez trouver quelques explications rapides sur les termes pouvant présenter une difficulté.                         Pour revenir à la page où vous étiez, cliquez sur "Prédédente" en haut à gauche de votre navigateur.

La tête
Le tronc
Les membres supérieurs
Les membres inférieurs
L'enlèvement du corps
                           Les épaules et les bras sont invisibles car détruits par les traces de l'incendie de 1532. On ne commence à distinguer les membres supérieurs qu'en-dessous des coudes.

 

                    Les avant-bras sont en pronation ; on voit donc leur face dorsale.

 

Sur l’avant-bras droit :

                    A u premier coup d’œil :

  • De nombreuses traînées rosées, obliques, semblant se diriger du poignet vers le coude.

                    Avec un peu d’attention :

  • La main n’a que 4 doigts visibles, le pouce n’apparaît pas ; il est caché dans la paume de la main ; cette position inhabituelle est la conséquence de la contracture de l'opposant du pouce, elle même pouvant faire suite à une irritation du nerf médian.
  • Les autres doigts sont en extension complète et fortement serrés entre eux.
Face antérieure du Suaire, apparence réelle, contraste renforcé pour améliorer la visibilité des détails. La gauche du corps est située à gauche de l'image. La main gauche est donc posée sur la main droite. Les membres supérieurs qui étaient écartés, en haut et en arrière, fixés par la rigidité cadavérique immédiate, ont dû être forcés pour être ramenés en avant et être croisés sur le pubis. Il est probable que les doigts de la main gauche ont été fléchis pour permettre de crocheter le bord cubital de la main droite, permettant ainsi de maintenir cette position.  (15752 octets)
 

Sur l’avant-bras gauche :

                    Au premier coup d’œil :

  • Les mêmes traînées rosées obliques, semblant se diriger du poignet vers le coude.
  • Une marque rosée, en forme de tache étoilée, au niveau du poignet.

                    Avec un peu d’attention :

  • La main ne montre aussi que 4 doigts, le pouce étant invisible. Les doigts sont demi-fléchis, on distingue nettement leur première phalange et un peu le début de la deuxième.
  • Les traînées rosées visibles sur les 2 avant-bras forment distinctement des coulées obliques selon deux directions séparées d’environ 20 à 30 degrés.
  • Il y a une plaie d’environ 8 mm de diamètre au niveau du carpe gauche.
  • Les avant-bras montrent un écoulement de sang prenant naissance, à gauche, dans cette plaie du carpe (le poignet droit est caché par la main gauche) ; cet écoulement va en direction du coude et du bord cubital de l’avant-bras, en suivant, bien sûr, la ligne de plus grande pente. Les mains étaient donc plus haut que les coudes, pouce en haut. En regardant attentivement, on voit que l’écoulement se fait selon 2 directions, faisant entre elles un angle d’environ 20 à 25 degrés. L’angle de ces directions avec la verticale indique que les avant-bras étaient orientés vers le haut et qu’ils oscillaient entre 2 positions, l’une avec une pente de 55° environ, l’autre de 75° environ.
  • Le pouce gauche n'est pas visible, mais il n'est pas possible de dire s'il est caché dans la paume de la main gauche ou s'il est disposé sous le poignet gauche. Il faut toutefois noter qu'il n'y a aucune image visible du poignet droit ce qui, compte tenu de ce que nous avons vu au sujet de la tridimensionnalité, nous incite à penser que l'espace entre le Suaire et le poignet était assez grand et il est donc possible que le pouce en adduction forcée relève le bord radial de la main.
  • La double orientation des coulées sanguines à 55 et 70° associée à cette plaie perforante du carpe indique que le corps a été pendu par les poignets, au moyen d’un instrument les perforant, et que le corps pouvait se relever de plusieurs centimètres. Si on fait le rapprochement entre la plaie du carpe gauche et l’adduction forcée du pouce droit, on peut conclure à une perforation des carpes au niveau de l’espace de Destot.
Détail des images des mains du Suaire, la gauche placée au-dessus de la droite. Les contrastes de l'image ont été artificiellement renforcés pour permettre de mieux voir les détails.   (14515 octets)
Affiche la page précédant celle que vous lisez, comme si vous feuilletiez un livre à l'envers.

haut.gif (1280 octets)

Donne accès à la page qui suit celle que vous lisez, comme si vous tourniez la page d'un livre.